Partagez | 
Membre Rock and Roll
avatar
Alice Liddle
Messages : 21
Inscription : 01/01/2018
Schizophrénie : John Smith
Crédits : moi
Célébrité : Mia Wasikowska
Voir le profil de l'utilisateur

Message[Alex] Tu es totalement déboussolée, mais [...] la plupart des gens bien le sont. écrit Lun 12 Fév - 0:29


Tu es totalement déboussolée, mais [...] la plupart des gens bien le sont.

Je ne suis pas la seule qui s'est perdue en chemin. Ma raison aussi a disparue.
Alice Ft. Alex
La dernière chose dont je me souviens, c’est d’avoir pris les voiles vers les Indes avec ma mère et mon équipage afin d’acheter des épices pour une compagnie. Après… Plus rien… C’est le noir complet. Je ne sais pas du tout ce qui s’est passé entre temps. Quelque chose de particulièrement perturbant… Peu importe ce qui m’est arrivé, cela m’a arraché la raison. Je ne sais plus vraiment qui je suis ni ce que je fais ici dans cette ville à marcher au hasard… Il pleut, il fait froid… Je suis trempée et seulement habillée d’une sorte de robe.  Je sais que je m’appelle Alice. Je sais que je suis blonde. Du moins que je l’étais avant que je vole une teinture dans un magasin et que je cache ma couleur sous une nouvelle teinte. Du brun… Plus sombre, comme mes pensées, mes questions, mes craintes… Qui suis-je réellement? Suis-je réellement Alice Kingsleigh, fille de Charles Kingsleigh ou suis-je seulement folle? Ai-je réellement vu le pays des merveilles? Je ne sais plus… Je ne comprends plus rien… En marchant nue pied dans la neige, j’ai décidé que j’allais m’appeler Alice Liddle. Ce serait plus sûr pour le moment. Je sais que je ne devrais pas être dehors. Ces gens… J’ignore qui sont-ils, voulaient que je prenne d’étranges médicaments qui ralentissent mon esprit. Je les ai entendus dire un nom… Cet homme… Je l’avais déjà rencontré une fois. Dr. Addison Bennet… Cet homme m’avait fait enfermé une fois déjà.  À moins que je ne sois jamais sorti de cet hôpital que tout ne soit le mensonge de mon cerveau? Il y a une partie de moi qui hurle mon nom et qui essaie de me dire que je suis bien moi, Alice! Pourtant, je n’y arrive pas… Quelque chose me bloque. J’ai l’impression de trop penser, de trop me poser de questions, d’être trop et trop peu à la fois… Je pense comme le chapelier maintenant… C’est normal? J’ai trop de questions en tête et trop peu de réponses. Je n’arrive plus à contenir ma pensée qui va dans tous les sens. Pourtant, je devrais me concentrer sur une seule chose à la fois. Oui, par exemple je devrais me trouver un abri… C’est vrai que la neige, c’est froid et je ne suis pas assez habillée pour traîner trop longtemps. Je ne sens déjà plus mes oreilles. Oh… Un homme justement! Il marche dans ma direction. Je pourrais lui demander son aide… Allez, je dois me présenter et lui demander. ET N’OUBLIE PAS! Tu t’appelles Alice Liddle maintenant!  Alice Liddle, Alice Liddle Alice Liddle…

- Bonjour! Je suis désolée de vous déranger, mais il fait un froid de canard! Vous pourriez m’aider…?  Je m’appelle Alice Liddle et je suis perdue. Je ne connais personne à part le chat que j’ai croisé tout à l’heure, mais il n’est pas très bavard…

Crédit fiche : Psychose ▲ Crédit image : ici
Revenir en haut Aller en bas
Membre Rock and Roll
avatar
Messages : 23
Inscription : 03/01/2018
Schizophrénie : Peter M. / Bae / Will / Raziel / Ella
Crédits : //
Célébrité : Matthew Daddario
Voir le profil de l'utilisateur

Message[Alex] Tu es totalement déboussolée, mais [...] la plupart des gens bien le sont. écrit Mer 14 Fév - 18:52
Regardant autour de lui, le jeune homme se force à garder son calme. Ne pas céder à la panique. Alexander Lightwood est connu pour son self-contrôle et son côté réfléchit. Mais là, la situation le dépasse. Comment ne pas être tourmenté en se réveiller dans un monde différent du sien ? Car cela, il l'a bien compris. Aussi improbable que cela puisse paraître, ce n'est pas son univers. Le shadowhunter se retrouver loin des siens, loin de sa famille …. Loin de Magnus. Son cœur se serre en pensant au sorcier. Il faut à tout prie qu'il le retrouve. Magnus doit être mort d'inquiétude. Et il n'ose même pas imaginer l'état d'Izzy, ou même de Jace qui ne doit plus ressentir son lien avec lui. Il lève une nouvelle fois son t-shirt pour s'assurer que la rune qui le lie à son ami, son frère, est toujours présente. Alec secoue la tête, courant dans la rue. S'il ne ressent plus son lien parabatai, c'est parce qu'il n'est plus dans le même univers. Pas de quoi s'inquiéter … Oh si. Tout mène à l'inquiétude.

Premièrement, trouver un moyen d'entrer en contact avec Magnus. La solution pour ça ? Un sorcier aussi puissant que lui. En espérant que ce monde connaisse la magie. Mais puisqu'il est ici, certainement. S'il y a un moyen pour entrer, il y en a un autre pour ressortir. Clary c'est déjà retrouvé dans un monde parallèle et s'en est sortie avec l'aide de Magnus. Peut-être même que son amant est là, lui aussi.

Secouant la tête, Alec reste concentré, cessant de tourner ses pensées vers le sorcier. Et s'il trouvait un endroit où passer la nuit ? La ville ne manque certainement pas d'hôtels. Sa capacité à se rendre invisible va drôlement lui faciliter la tache. Par précaution, il utilise sa stèle pour activer une des runes dessiner sur son corps, et disparaît aux yeux des terrestres. La froid se fait de plus en plus glacial et l'arrivé de la neige freine ses plans. Espérons que demain le temps sera plus propice à ses recherches.

En plein milieu de la nuit, les rues sont plutôt calmes. Aussi, il fronce les sourcils en observant cette femme a l'air perdu et surtout, en chemise d'hôpital. Elle doit certainement mourir de froid, mais ce n'est pas la première pensée qui traverse l'esprit méfiant et parano d'Alexander Lightwood. Qu'est-ce que cette femme fait dehors dans une telle tenue ? Evadée de l'hôpital ? Pourquoi ? Ce n'est sans doute pas son problème. Cela n'aurait jamais du avoir d'impact sur lui. Sa méfiance s'accentue au moment même où leurs regards se croisent. Alors que la jeune femme s'adresse à lui, sa mâchoire se crispe et ses sourcils se froncent.

« Les chats ne parlent pas. » annonce fermement Alec. L'idée aurait sans doute amusé Magnus, surtout vu son amour pour les chats. Mais Alec lui, il n'est pas très connu pour son sens de l'humour. C'est plutôt le contraire, il est beaucoup frigide. Surtout avec les inconnus. D'autant plus si la situation est inhabituelle ou va à l'encontre des règles qu'il connaît.

« Tu peux me voir … Pourquoi ? Tu n'es qu'une simple humaine. » Il secoue la tête. Les règles sociales auraient voulu qu'il dépose sa veste sur les épaules de la jeune femme, mais pour être honnête, l'idée ne lui traverse même pas l'esprit. Sans doute que si c'était sa petite sœur Izzy, il l'aurait fait sans même réfléchir.

« D'où est-ce que tu sors. Je vais te ramener à l'hopital, c'est dangereux de sortir pendant une nuit si froide avec si peu de vêtements. » Et surtout, il pourra consulter le dossier médical de la femme et peut-être en savoir plus sur ses origines. Si elle peut le voir, elle est forcément spéciale. Alec lui agrippe le bras pour regarder son poignet. L'habituel rune des shadowhunter ne marque pas sa peau.

Alice Liddle. Pourquoi est-ce qu'il a l'impression d'avoir déjà entendu ce nom quelque part ?

« Qui es-tu exactement ... Alice ? Une créature obscure ? »
Revenir en haut Aller en bas
Membre Rock and Roll
avatar
Alice Liddle
Messages : 21
Inscription : 01/01/2018
Schizophrénie : John Smith
Crédits : moi
Célébrité : Mia Wasikowska
Voir le profil de l'utilisateur

Message[Alex] Tu es totalement déboussolée, mais [...] la plupart des gens bien le sont. écrit Lun 23 Avr - 3:02
J’aurais bien voulu un bon thé chaud… Hum… Je n’aurais pas dit non à un thé à la menthe, chaud, avec un peu de lait. J’aurais ajouté ce qu’ils appellent de la crème fouettée en aérosol et des morceaux de chocolat dessus. Peut-être avec des morceaux de cane à bonbons? Ils en vendent en ce temps de l’année?! J’aime les bonbons! C’est trop bon! Mon père disait que j’étais un moustique à sucre! Quel enfant saint d’esprit n’aime pas le sucre de toute façon? Mais le temps n’était pas vraiment à penser à ça. Il y avait cet homme devant moi qui ne semblait pas vraiment heureux de me voir… J’eus un haussement de sourcil lorsqu’il dit avec une grande confiance en lui que les chats ne parlent pas.

- Si, ils parlent! Ils n’ont pas toujours l’envie de communiquer avec nous, c’est tout. Vous aimeriez qu’on s’adresse à vous comme à un bébé? C’est pour ça qu’ils se contentent de miauler!

Par contre, je n’aimais pas trop la suite des évènements… L’homme ne semblait pas vraiment intéressé à m’aider de première vue et cette méfiance dans le regard me glaçait le sang. J’avais l’impression que si j’avais été une menace, il n’aurait pas hésité à me le faire regretter…

- Vous ne vous posez pas la bonne question… Vous devriez vous demander si je vous vois vraiment ou si vous n’êtes pas une vision! OU L’INVERSE! Je suis peut-être qu’une invention de votre imagination! Comme dirait un ami à moi, c’est impossible seulement si on pense que ce l’est. Nous sommes peut-être deux à ne pas nous voir ou à nous voir où à imaginer voir l’autre qui nous voit…

Par contre, je ne m’attendais pas à ce qu’il me parle de l’hôpital. Je ne pouvais pas le laisser faire ça! Je ne voulais pas prendre ces médicaments affreux! Je sais que ce docteur est anormal! Parfois, j’entendais des cris dans la nuit… Je voulais fuir, mais d’un coup il a attrapé mon poignet. Il le regardait avec attention. Je me demandais bien pourquoi…

- Surtout pas! Vous ne savez pas ce qu’ils font là-bas! Je ne suis pas sortie pour y retourner! Je vous en supplie, laissez-moi tranquille! Je ne veux pas d’ennuis! Je veux seulement un abri, un thé chaud et une couchette!

Heureusement, il ne tenta pas de me tirer vers l’hôpital. Pas encore du moins. Il me posa une nouvelle question et j’eu un haussement d’épaules.

- Je ne sais pas ce qu’est pour vous une créature obscure. Si c’est le nom que vous donnez à une femme indépendante qui a son propre bateau et qui se refuse à vivre dans une cuisine, oui, je suis une créature obscure. Si vous parlez d’un être machiavélique, cela dépend du point de vue. Si vous demandez à la reine blanche, elle vous dira non. La reine rouge aurait probablement un avis tout autre… Dans tous les cas, je suis humaine jusqu’à preuve du contraire! Il y a quelque chose de particulier chez vous… Je ne sais pas trop… Je ressens quelque chose à votre sujet. Vous n’êtes pas comme la plupart des gens. Malheureusement, vous manquez cruellement de plussoyance! Vous savez sourire ou votre maman ne vous a pas appris?
Revenir en haut Aller en bas

→ Contenu sponsorisé ←

Message[Alex] Tu es totalement déboussolée, mais [...] la plupart des gens bien le sont. écrit
Revenir en haut Aller en bas
 
[Alex] Tu es totalement déboussolée, mais [...] la plupart des gens bien le sont.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grand Capharnaüm :: → AT YOUR HOME ← :: Pine Road-
Sauter vers: