Partagez | 
Membre Rock and Roll
avatar
Raziel
Messages : 37
Inscription : 29/11/2017
Schizophrénie : Bae & Cie
Crédits : Captain Bae
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Voir le profil de l'utilisateur

MessageCe même visage [PV Octavia] écrit Dim 28 Jan - 12:05
Suite à sa rencontre avec Jace, Raziel a pu avoir quelques réponses. Des réponses qui ne lui plaisent guère. En tant qu'ange, elle a le pouvoir de voyager dans le temps. Du moins dans le passé. Quoi qu'avec ses pouvoirs actuels, elle n'est pas bien sûre de pouvoir le faire. Ses capacités se sont bien amoindris. Il suffit de voir ses atterrissages parfois ratés quand elle se téléporte d'un endroit à l'autre. Mais savoir qu'il y a un autre Raziel, quelque part dans un autre univers … C'est particulièrement déboussolant. Très intéressant et instructif mais qui lui fait elle même se poser un milliard d'autres questions. Des questions existentielles sur la raison de sa présence. Dans l'univers de Jace, Raziel est une figure importante. Obligatoirement, elle fait la comparaison avec sa propre personne. Petite, elle n'avait qu'une idée en tête, gravir les échelons, se faire un nom parmi les anges illustres et venir en aide aux anges les plus défavorisés. Car c'est dans ce milieu là que Raziel a été crée. Travaillant avec acharnement, Lucifer a fini par la remarquer et la prendre sous son aile. Il c'est passé ce qu'il c'est passé. Lucifer n'évoque pas le bien quand on prononce son nom. Bien que cela n'enlève en rien le respect et l'affection qu'elle éprouve pour cet ange, qu'elle a d'avantage considéré comme un père que le créateur lui même.

Voila tout le problème. Au fil des années, Raziel a été tellement déçue de ce qu'elle a pu voir qu'elle c'est détournée de Dieu. Elle n'a plus aucune confiance en lui. Et quand elle a dit ce qu'elle pensait, de ce Créature qui sacrifie les humains, elle aurait du être disgraciée. Alors Raziel a prit la fuite, avant d'être exécutée ou déchue. Se cachant parmi les humains qu'elle aime tant. Vivant comme eux. Son don d'empathie et ses émotions lui ont permis de mieux les comprendre, mieux les connaître et assimiler leur mode de vie. Mais ceci à une contrepartie. Sa grâce qui s'amoindrit. Elle peut connaître le goût de la nourriture, dormir comme elle en a besoin, avoir envie d'hurler, de pleurer, de rire. Mais peu à peu, qui elle est vraiment …. Elle perd une partie d'elle même.

Pour parer à ça, voilà plusieurs années qu'elle dédie sa force à la protection des humains. Deux ans qu'elle fait partie des chasseurs. Luttant contre les créatures obscures et surtout, ces satanés démons. S'il y a bien quelque chose qu'elle déteste … C'est eux. Leur existence est un blasphème. Ces pourritures démoniaques. Mais pour en revenir à nos moutons, Raziel a mené un combat acharné pour protéger les humains. L'Apocalypse a venir, elle va devoir se rendre utile, montrer de quoi elle est capable et ….. Et se dresser contre Lucifer. Le moment qu'elle redoute par dessus tout. Tant qu'elle peut l'éviter, elle le fait. Les choses sont bien trop compliquées de ce côté là.

Mais maintenant qu'elle a rencontré Jace et que ce dernier lui a parlé du rôle de Raziel, dans son monde …. Elle se remet en question. Tout ce qu'elle a entreprit jusqu'à maintenant. Ce n'est rien. Rien du tout. Ce n'est pas suffisant. Raziel baisse les yeux sur sa lame angélique après avoir tué le dernier vampire. Tuer des petites troupes, par ci, par là. Qu'est-ce que cela change au juste ? L'ange s'en rend compte aujourd'hui … elle n'est rien du tout.

Perdue, elle pousse un soupire et range sa lame. La soleil va bientôt se lever, aucun autre vampire ne se montrera. Elle quitte la ruelle et traverse une place. Il lui faut trouver une ambition plus grande. Se rendre plus utile. Faire quelque chose … Qui aurait réellement un impact sur le monde. Ces Shadowhunters …. Pourquoi est-ce que les chasseurs n'ont pas de bases pour se regrouper et se former ? Elle secoue la tête. Les humains n'ont pas tous le pouvoir de lutter contre les créatures obscures même en étant formés. De ce que lui a expliqué Jace, les Shadowhunters ont des pouvoirs particuliers, grâce aux runes.

Non, Raziel ne sait pas quoi faire.

Soudainement, de fortes émotions coupent court à sa crise existentielle. Rage, colère, tristesse, rancoeur, haine. Les sentiments sont si forts que Raziel est obligée de se stopper. Une main contre le mur, l'autre contre son cœur, la brune se sent faiblir mais se force à garder une respiration normale et mettre de l'ordre dans ses émotions. Un humain a besoin d'aide. Raziel se reprend. Froide et distante, elle se laisse guider vers les émotions qu'elle sent vibrer et pulser avec violence. Finalement, son chemin la mène dans une autre ruelle. La soleil se lève doucement, éclairant légèrement le sombre passage. La jeune femme devant elle se tourne, et Raziel reste figée sur place, surprise.

« Qu'est-ce que …. » Ok, l'apparence qu'elle a n'est pas sa propre apparence. C'est le corps d'une petite humaine qui lui a laissé la place. Ce n'est qu'une enveloppe charnelle. Mais … Mais elle ne s'attendait pas à voir la copie conforme devant elle. Peut-être plus vieille de deux ou trois ans. Mais c'est bien la même personne qui lui fait face.

Raziel n'ajoute rien, l'observant avec curiosité, en restant à distance raisonnable. C'est bien de cette femme que les émotions viennent. C'est très étrange, vraiment déstabilisant, même pour un ange comme elle. Mais la femme en face à l'air encore plus perturbée qu'elle. Alors Raziel prend la parole, d'une voix qui se veut calme.

« Si je ne me trompe pas … Vous venez d'arriver ici, n'est-ce pas ? » Doucement, elle lève les mains vers elle, en signe de paix. Elle ne bouge toujours pas de sa place. « Je sais que c'est étrange … Mais … Vous n'avez rien à craindre de moi. Vous êtes une guerrière ? »

Tout dans sa posture l'indique. Mais aussi dans ses vêtements, son apparence physique. Ce n'est pas une banale humaine.

« Je suis Raziel. Moi non plus, je ne viens pas d'ici. »

Revenir en haut Aller en bas
Membre Rock and Roll
avatar
Messages : 41
Inscription : 26/01/2018
Schizophrénie : Dean Winchester
Crédits : Niniel
Célébrité : marie avgeropoulos
Voir le profil de l'utilisateur

MessageCe même visage [PV Octavia] écrit Dim 28 Jan - 13:59
C’est à rien y comprendre maintenant, je ne savais pas ce qui se passait dans ma tête pour que je réagisse comme ça. Mais comment-voulez vous que je réagisse face à tout ça ? Je ne comprenais rien du tout à ce qui se passait et la ou je me trouvais c’était quoi ce bordel sans nom ? Je me trouvais sur Terre c’était certain parce qu’en ayant vécu dans l’espace je savais reconnaitre la Terre et l’espace ou simplement autre chose mais là ? Pourquoi je me trouvais ici et sans personne en plus de ça ? Pourquoi ? Pourquoi qu’est-ce que j’avais fait ?  
Il y a quelques semaines j’avais quitté Arkadia quand Pike avait menacé mes proches comme les natifs qui venaient simplement se réfugier dans notre chez nous pour éviter de se faire tuer par la brume radioactive et Pike avait renverser Abby et Marcus qui il fallait bien le dire, étaient les deux seuls dirigeants à comprendre ce que nous étions et que si nous faisions des conneries, il était clairement certain que ça n’irait pas du tout. Et que les natifs nous descendraient dessus sans le moindre problème et là c’était lui qui était au pouvoir ? C’était une grosse blague.

En plus de ça si celui-ci était au pouvoir, c’était à cause de mon frère ainé et c’était une chose que je n’avais pas compris. Après on s’étonnait que je fusse plus du côté des skaikru et que la seule raison pour que je me retrouve à rester avec eux c’était parce que ma famille, et mes amis proches se trouvaient ici. Que l’amour de ma vie se trouvait aussi à nous choisir, plutôt que son propre peuple. C’était le premier à nous avoir connu, et forcément le début n’avait pas été simple pour lui puisque mon frère l’avait tout de même plus que blessé.

Après il s’étonnait que je ne supporte plus les Skaikry mais encore plus quand j’avais voulu rester avec Lincoln quand il s’était sacrifié pour sauver son peuple prisonnier du mien. Qu’il m’avait un peu shooté pour que je ne sois plus en moyen de pouvoir le suivre, et quand j’avais vu Pike lui tiré dans la tête c’était une chose que je n’avais clairement pas supporté et que je savais déjà qu’il allait me payer. Oui Pike allait me payer ce qu’il m’avait fait et le meurtre du natif qui avait toujours tout fait dans son pouvoir pour nous protéger des siens.

Pike le payerait de sa vie, au moment ou il ne s’y attendra le moins parce qu’il était certain qu’il allait mourir de ma main. Et je savais que ça serait dans très peu de temps, après tout il l’avait bien cherché non ? Cet homme avait tué un homme qui était largement bien meilleur que nous tous réunis. Non ça n’irait pas et depuis ce jour, il fallait bien le dire j’avais plongé dans la plus grande des noirceurs et au jour d’aujourd’hui ça restait encore le cas.

La puce d’Allie n’ayant clairement pas aider au chose, puisqu’elle avait pris toutes les bonnes personnes. Je pouvais comprendre ceux qui l’avait prise, parce que à ce qu’ils disaient ça nous mets dans un monde sans douleur, sauf que pour moi un monde sans douleur et souffrance ce n’était pas réellement le vrai monde et c’est hors de question que ça ne puisse marcher. Pour moi c’était des êtres faibles et la chose était que nous ne pouvions pas y faire grand-chose maintenant, parce que je savais pertinemment que ça n’irait pas pour les autres. Clairement pour moi.

J’avais grandement évolué depuis que j’étais arrivé sur Terre, je n’étais plus la petite fille qui avait peur et qui était complètement paralysé et qui avait grandis dans un petit coin et qui n’irait clairement pas et ça pour moi c’était clairement bien trop difficile à gérer et ça n’irait pas du tout pour moi. Je savais pertinemment que la vie n’irait pas dans mon sens, et que dès le début j’avais été attaqué mais j’avais su que la vie ici n’était pas banale et aussi douce que sur l’Arche.

Depuis Lincoln j’avais changé, mais il avait apporté en moi une personne clairement bien meilleure que celle que je pouvais être en temps normal et oui forcément ça n’irait pas plus que ça, mais je savais déjà pertinemment que la vie serait dur et relativement compliqué pour tous. Mais j’avais su prendre mon envol et j’avais su évoluer dans un monde plus que brutale, et la ou la mort n’était glorieuse que par un combat. Je savais que je mourrais un jour, mais ça serait en me battant surement pas autrement et si quelqu’un avait un problème avec ça, et bien il se retrouverait avec mon katana dans la gorge.

Après avoir abattu ma puce d’Allie, j’avais tout simplement pas pu m’empêcher d’abattre Pike qui me pensait déjà venger après que je lui ai mis mon katana dans la jambe. Grossière erreur, depuis la mort de Lincoln j’avais changé et j’en voulais énormément à mon frère même si je me battais à ses côtés pour sauver notre famille et nos proches ? Ça ne voulait pas dire que j’allais lui pardonner ce qu’il avait fait et que nous allons repartir sur le bon pied. Oh que non, la mort de Pike, et mon départ avec un seul regard à mon frère, ça ne servait à rien de me suivre parce que si tu avais pas voulu que je réagisse comme ça tu aurais dû sauver l’homme que j’aimais et qui t’avais autant aidé mon cher frère.

Quelques jours après cela, j’avais fini par avoir enfin sommeil, mais à mon réveil, je ne semblais pas me trouver dans mon monde. C’était quoi ce bordel au juste ? Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait et je savais pertinemment que ça n’allait pas en s’arrangeant parce qu’il fallait vraiment être con pour ne pas le comprendre. Ma Terre, les constructions des maisons n’étaient pas aussi propres, pas aussi solide non plus que celles-ci. Et ma je me retrouvais dans un autre monde, je ne comprenais rien et j’allais surement pas le comprendre encore longtemps, en vu du fait que je m’étais mise dans un coin et dans une ruelle sombre.

Puis finalement je m’étais rapidement retrouvée rejointe, comme je ne connaissais pas ce monde ma première pensée avait été de me munir de mon katana, enfin de mon épée et je l’avais mise devant moi. Non je n’avais pas peur mais c’était de la méfiance dans tout ça, il était hors de question que mon double s’approche de moi. Elle avait certes l’air mille fois plus jeune que moi, avec le maquillage que j’avais et forcément j’avais forcément un air bien plus vielle et il était hors de question qu’on puisse s’y faire et puis la voir ma tête en double ? Non mais c’était quoi ce bordel.

« Je viens de me réveiller, c’est quoi ce bordel au juste ? » Je grognais en regardant la jeune femme, forcément ce n’était pas elle qui allait me faire peur de toute manière j’étais bonne au combat, enfin devant un ange c’était certain que j’aurais pas de chance mais bon. « Rien à craindre de vous ? Vous vous foutez de ma gueule ? Pourquoi vous avez ma tête ? Non sans blague. »

Forcément ça restait particulièrement ironique, mais fallait pas me blâmer chez moi nous étions à quelques mois de la fin du monde, enfin une fin du monde différent que celle qu’elle pourrait croire.

« D’où est-ce que tu viens ? »
Revenir en haut Aller en bas
Membre Rock and Roll
avatar
Raziel
Messages : 37
Inscription : 29/11/2017
Schizophrénie : Bae & Cie
Crédits : Captain Bae
Célébrité : Marie Avgeropoulos
Voir le profil de l'utilisateur

MessageCe même visage [PV Octavia] écrit Sam 3 Fév - 23:48

Voir cette jeune femme qui lui ressemble tellement, un sosie parfait, lui grogner dessus … C'est vraiment très étrange. Pourtant Raziel ne devrait pas être surprit, après tout ce corps n'est qu'un emprunt et non son apparence originale qui ne pourrait être vu par un œil humain. Mais l'impression de se faire engueuler par soit même est vraiment dérangeante. L'ange est un peu mal à l'aise.

Mais cette personne vient d'arriver dans ce monde, pour se retrouver devant son clone. De quoi être déboussolé ou agacé. Menacée par le katana de l'inconnu, Raziel recule d'un pas mais garde toujours ses mains devant elle, montrant bien qu'elle n'est pas menaçante. Elle pourrait lui faire lâcher son sabre avec un claquement de doigts, peu importe la puissance de son double. Ce n'est pourtant pas le but.

« Je suis arrivée ici il y a quelques semaines déjà. D'où je viens ? Un monde similaire et à la fois différent … Mais pas d'ici en tout cas. » Du moins pour sa partie humaine. Non parce que lui dire qu'elle vient du paradis et qu'elle est un ange … Là tout de suite, ce n'est sans doute pas la meilleure des idées.

« Je ne suis pas encore certaine mais je pense être dans un monde parallèle. C'est sans doute aussi ton cas … Et sans nulle d'autre à une époque différente. » Si elle en juge par sa tenue vestimentaire. Ou alors un mode de vie différent. Mais ce n'est pas la première personne décalée que Raziel rencontre. Le double physique est bien une première, mais depuis sa rencontre avec Jace, elle sait que dans un autre monde, il y a un autre Raziel. Un autre ange qui a accomplit … Ce qu'elle même avait cherché à accomplir. La brunette ne croit pas aux hasards. Si le chasseur d'ombre c'est retrouvé devant elle, ce n'est pas sans raison. Elle doit le guider tout comme lui doit lui apporter son aide … pour devenir la personne qu'elle est censé être.

Sa rencontre avec son sosie n'est peut-être pas un hasard non plus. Ca, elle en juge par les émotions violentes de la jeune femme, qui a besoin d'être canalisée. Ou alors exprimer ce qu'elle ressent. Mais ne pas rester ainsi en tout cas.


« Rien à craindre de moi. » répète-t-elle une nouvelle fois.
« Comment est-ce que vous vous appelez ? Peut-être que vous trouverez des proches ici … Nous ne sommes pas les seuls à avoir subi ce … problème. »

Doucement, Raziel baisse les mains et s'approche d'un pas, tâtant le terrain. Elle avance, avec lenteur, sans précipitation.

« J'ai une arme dans ma veste. Je vais simplement la poser sur le sol d'accord ? »

Raziel préfère prévenir plutôt que l'inconnue la voit par mégarde et se sente agresser. Toujours avec cette même lenteur, elle ouvre sa veste pour sortir sa lame angélique, qu'elle dépose sur le sol. En soit, le geste a l'air banal, mais pour elle, c'est un gros effort. Elle se débarrasse de son instrument de survie. Surveillée par un démon ou même par un frère, elle se mettrait directement en danger. Surtout avec sa grâce faiblissante. Elle se dit, l'espace d'un instant, que si Dean ou le Seigneur Lucifer la voyait faire … Ils n'approuveraient pas. Mais bon, quand les chats ne sont pas là, la petite souris danse.

« Quelque chose vous tracasse. Hors ce voyage. »

Ce n'est pas une question mais une affirmation. Colère, rancœur, désespoir. Ce sont les émotions qu'elle a immédiatement ressenti avant d'arriver jusqu'à elle.

Revenir en haut Aller en bas
Membre Rock and Roll
avatar
Messages : 41
Inscription : 26/01/2018
Schizophrénie : Dean Winchester
Crédits : Niniel
Célébrité : marie avgeropoulos
Voir le profil de l'utilisateur

MessageCe même visage [PV Octavia] écrit Mer 27 Juin - 12:22
J’étais parfaitement en droit d’être entrain de grogner, j’étais dans un monde que je ne connaissais pas avec des personnes que je ne connaissais pas. J’avais perdu toutes les personnes qui m’étaient cher et malheureusement je ne pouvais pas faire grand-chose de plus et malheureusement pour beaucoup de monde ce n’était pas une chose que j’appréciais énormément. J’avais tout de même voulu une chose, c’était qu’on me foute la paix et la je voyais une personne qui me ressemblais parfaitement ? C’était mon sosie, certes sur ma Terre il n’y avait pas grand-chose qui pouvait nous montrer mon visage, mais je me souvenais tout de même bien d’une chose c’était mon visage et les dessins de Clarke ?

Alors non même pas pour faire plaisir à l’inconnue qui se trouvait devant moi je baisserais mon katana, j’étais sans défense sinon et ça n’allait surement pas être la chose la plus simple. Pour moi c’était une chose que mon mentor m’avait toujours enseigné sur le fait qu’il ne fallait pas que j’abandonne. J’avais une force mentale qui était bien grande et j’étais devenue une femme parfaitement bien plus colérique et je me battais mille fois mieux. Ma force mentale et ma colère m’aidait souvent dans tout ce que je pouvais bien ressentir d’ailleurs, mais ce qui était surprenant c’était que je reste comme ça avec elle. Après tout j’avais tout pour être complètement paumé non ?

« Ce que tu dis est complètement stupide, il n’y a pas de monde parallèle. C’est dans les livres que ça existe. » Et pourtant j’étais bien dans un monde complètement parallèle, avec un double qui ne venait pas de ma Terre c’était certain. Ma tenue n’avait rien à voir avec une tenue bien différente, la tenue de mon frère était mille fois plus simple et tu savais pourquoi je disais tout ça ? Parce que j’avais simplement une tenue de guerrière alors forcément. La chose était que je n’étais pas la fille la plus douce de ce monde et depuis la mort de Lincoln, la mort de mon seul amour m’avait retiré le peu d’humanité que j’avais encore. Avant je croyais à la chose, mais Pike m’avait tout pris, ça m’avait absolument tout pris et c’était une chose qui ne pourrait surement jamais aller plus que ça. Je ne supportais pas la perte du seul homme que j’avais aimé et qui m’avait fait ressentir ce que pouvait être le véritable amour et à cause de mon frère j’avais absolument tout perdu alors jamais je pourrais réellement lui pardonner la mort de mon petit-ami. Lincoln avait tellement fait pour nous, et lui l’avait remercié avec ça ? Si il s’étonnait que j’avais changé pour devenir une tueuse sans cœur ? Il ne fallait pas s’étonner que ça allait lui faire mal.

« On m’appelle Skairipa. La mort venant du ciel. »


Elle ne comprendrait surement pas ce que pouvait être le langage natif, alors fallait bien que je puisse l’aider à le faire n’est-ce pas ? Pour moi ça n’avait rien de forcément très agréable et pourtant il fallait quand même que je prenne sur moi parce qu’il y avait bien des choses qui n’allait pas se faire maintenant. Je plissais doucement les yeux en la regardant retirer sa lame angélique de sa veste. Je me reculais et rangeais mon katana dans sa house et croisa les bras autour de ma poitrine. Comme si j’allais parler de ça, mais après tout ce n’était surement pas une femme qui pourrait me faire du mal mise à prendre mon caractère et ma façon de faire j’en doutais clairement.

«  Si voir son petit ami se faire tirer dans la tête pour sauver son peuple à cause de ton propre frère, est une raison suffisante pour être tracasser oui, c’est le cas. » J’avais toute les raison d’être en colère contre mon frère, même si ça restait mon grand frère.
Revenir en haut Aller en bas

→ Contenu sponsorisé ←

MessageCe même visage [PV Octavia] écrit
Revenir en haut Aller en bas
 
Ce même visage [PV Octavia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires
-
» peindre simplement visage avec tallarn flesh
» Ton visage
» l'endroit le plus enervant a peindre LE VISAGE
» Un sourire malicieux éclairant un visage ridé
» Peindre un beau Visage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grand Capharnaüm :: → HIDDEN SPRINGS ← :: Downtown-
Sauter vers: