Partagez | 
Membre Rock and Roll
avatar
Messages : 6
Inscription : 25/11/2017
Schizophrénie : nope
Crédits : myself
Célébrité : Zachary Quinto
Voir le profil de l'utilisateur

MessageIt's been so long [Elle Bishop] écrit Mer 10 Jan - 23:23
→ Titre du RP ←

   
Feat. Sylar & Elle

La nouvelle avait rapidement fait le tour de la ville. Elle avait fait les gros titre des journaux, des infos à la télé, un entrepôt tout entier réduit à l'état de cendre fumante et de débits. Les témoins parlent d'explosion à cause d'un gaz inflammable ou encore d'expérience chimique ou nucléaires clandestines, d'autres encore, qui se trouvaient à proximité au moment du désastre, affirment avoir eu l'impression de sentir l'électricité statique dans l'air devenir plus forte. De quoi se poser tout un tas de questions.

Et si la curiosité est un vilain défaut elle est sans doute également le principal trait de caractère de Sylar. Si c'est puissant alors c'est sans doute intéressant, si c'est puissant et que ça vient non pas de quelque chose mais de quelqu'un alors c'est encore mieux. Sans vraiment faire cas d'une quelconque discrétion -à quoi ça sert quand on est capable d'éliminer n'importe quel gêneur d'un seul coup?- il se faufile à travers les décombres malgré les barrières censées condamner les lieux, ce ne sont pas trois bout de scotch qui vont l'arrêter. L'endroit est parfaitement désert et l'air semble palpable, comme si une tension incroyable était encore en suspend partout autour de lui. Les poils fins cheveux dans sa nuque et les poils de son dos se dressent. Tellement... tellement de puissance. Une force incroyable, incommensurable, Sylar peut la sentir dans tout son être, jusqu'au bout de ses ongles. Un sourire bienheureux barre son visage à l'image d'un enfant qui vient de recevoir le plus beau des cadeaux.

L'explosion n'est pas d'origine naturelle. Quelqu'un l'a provoqué, quelqu'un avec un potentiel formidable, songe le tueur, obsédé à l'idée de retrouver cette personne. Avec une telle puissance... il pourrait enfin être admiré et reconnu de tous!

Sylar s'éloigne donc de l'entrepôt avec en tête l'idée de retrouver l'origine de sa destruction. Il a un nouveau but à présent et ce nouveau but c'est...

Un regard sur sa droite et le jeune homme aperçoit  ce qui semble être l'enseigne d'un restaurant. Ce nouveau but c'est... manger! L'appel du ventre est toujours le plus fort, peu importe la soif de pouvoir. Il s'approche donc du bâtiment et pousse la porte d'entrée avec un petit sourire quand, brusquement, une vision fantomatique vient passer sous les yeux du tueur. Elle? C'est pas possible c'est vraiment elle? Mais... comment? Sylar ne franchit pas le pas de la porte, il la referme aussi tôt que la blondinette lui est passée devant et vient se plaquer contre le mur extérieur du restaurant dans une grande inspiration. Il s'approche alors d'une fenêtre et laisse à peine dépasser le bout de son nez pour observer à l'intérieur. C'est bien Elle, pas de doute, il reconnait son visage, ses cheveux, sa façon de sourire, de marcher, de lever la main, de froncer les sourcils, tout.

Que faire? Au fond de lui Sylar ne c'est jamais sentit aussi heureux et pourtant une peur panique s'empare de lui. Il ne peut pas l'affronter, la regarder en face, comment le pourrait-il? Et pourtant... peut être bien qu'il en a envie quelque part.

Dans une respiration plus profonde que les autres, Sylar entre alors finalement dans le restaurant. Il resserre les pants de sa veste et enfonce sa casquette sur sa tête. D'une démarche assurée, il se dirige jusqu'à une table légèrement isolée des autres et plonge son nez dans la carte. Est-ce que c'était vraiment une bonne idée de venir ici?

Revenir en haut Aller en bas
Membre Rock and Roll
avatar
Elle Bishop
Messages : 12
Inscription : 15/11/2017
Schizophrénie : Bae / Peter M. / Raziel / Will B.
Crédits : Lazuly
Célébrité : Kristen Bell
Voir le profil de l'utilisateur

MessageIt's been so long [Elle Bishop] écrit Mar 23 Jan - 15:30

Depuis l'explosion de l'entrepôt qu'elle avait provoqué en ne maîtrisant plus ses pouvoirs, Ella fait profil bas. Elle ne veut pas d'ennuis. Juste qu'on la laisse tranquille, vivre cette nouvelle chance, aussi triste que monotone, dans la plus grande des simplicités. La blondinette ne tient pas à faire parler d'elle, de peur d'attirer des mauvaises personnes, qui soient la feront replonger dans le chaos, soit la poursuivre pour ses pouvoirs. Du moins ce qu'il en reste. Il y a de quoi être parano quand on connaît son univers ou toutes les choses où elle a elle-même participé. Non, Elle Bishop n'est pas une sainte. Elle a fait de mauvaises choses mais le prix a largement été payé. Par sa mort.

Personne n'a fait le rapprochement entre l'entrepôt, complètement grillé, et Ella. Elle a pu reprendre son travail le lendemain avec l'air le plus innocent qu'il soit. Pourtant, l'inquiétude déforme son visage angélique. Un mauvais pressentiment. L'esprit perturbé de la jeune femme a beau être irréversible, elle se fit néanmoins à son instinct. Quelque chose va survenir. Quelque chose ou quelqu'un. Alors, elle n'est pas tranquille, bien qu'elle continue de sourire et de se montrer agréable avec les clients du restaurant. Ce n'est pas difficile pour elle. Ella a plus de facilité à mentir qu'à dire la vérité. Sa vie a toujours été faite de dissimulation et de faux semblant, si bien qu'elle même ne sait jamais si elle ment, si elle joue un jeu ou si elle est sincère. Qu'est-ce que la sincérité au juste ? L'a-t-elle déjà été ?

Enjoué, elle rit avec un client qui s'amuse à la séduire. Jouer les midinettes, pas compliqué. Ella sait que son physique est à son avantage. Petite, mignonne, chétive, elle sait attirer les regards, se montrer gracieuse et gentille. Ce n'est que factice. L'esprit dérangé de la blondinette est loin d'être innocent. Une sociopathe. C'est tout ce qu'elle est.

Répondant par un dernier gloussement, son sourire se fige. Lentement, elle tourne la tête. Ce sentiment. Son cœur qui s'emballe. Son corps qui tremble. Elle le suit du regard, cet homme qui se cache au fond du restaurant, le visage dissimulé par une casquette. Ses mains se figent sur le plateau qu'elle porte. Elle n'a pas besoin de le voir. Son estomac se retourne. Elle le sait. Oh, oui. Elle sait qui c'est.

Ses jambes répondent à ses instincts. Calme et pourtant intérieurement tiraillée par ses sentiments, Ella se réfugie dans la cuisine, avec lenteur pour ne pas éveiller les soupçons. Reste naturelle. Son sourire s'efface dès qu'elle se retrouve seule. La main sur son cœur, elle essaie de reprendre ses moyens et de retrouver une respiration moins précipitée. Ella ferme les yeux et se force à inspirer et expirer d'une manière régulière.

Sylar.

Un flash. Une plage. Ce corps sur le sien. C'est loin d'être romantique. Ce doigt qui se lève vers son front. De minces filets électriques commencent à jaillir de son corps. Calme toi, calme toi. Elle peut toujours s'enfuir par la porte de derrière. Ce n'est pas un hasard s'il est entré dans ce restaurant. Sylar l'a forcément vu. Sylar … L'homme qu'elle a aimé. L'homme qu'elle a façonné pour qu'il devienne l'assassin qu'il est aujourd'hui. Celui qui l'a tué. Il lui a montré que l'amour n'a pas d'avenir. Peut-être qu'elle avait menti la première. Mais justement pour préserver cet avenir. Penser qu'ils auraient pu fonder une famille loin de leurs parents, loin des mutants … Elle c'était fourvoyée tout simplement. Sylar est le premier a être revenu à la raison, redevenant le monstre qu'il était en la tuant.

Un monstre reste un monstre. Ils ont tous les deux le cerveau trop déraillé … Impossible de devenir une bonne personne.

Qu'est-ce qu'il lui veut encore ? Elle aurait pu fuir. Elle aurait du fuir. Mais la porte de la cuisine s'ouvre, laissant sortir Ella ; Elle sourit au client et s'approche de la table de son bourreau. Sans demander, elle s'assoit face à lui.

« Bonjour Gabriel. » Premier pic. Elle sait qu'il ne veut plus être appelé ainsi. Gabriel est l'homme, Sylar est la bête. Il ne reste plus que lui, maintenant. Son sourire moqueur, ses yeux azurs brillant de malice, elle l'observe. Mais cela ne dure pas. La colère prend place, elle le foudroie du regard. Ses mains sur ses genoux tremblent. Quelques jais électriques s'en échappent.
« Sors de ce restaurant. Et sans geste brusque. Si tu tentes quoi que ce soit, tu vas finir en charbon. »

Son sourire se reforme sur ses lèvres. Elle pose ses mains sur la table et se penche dessus, le regardant dans les yeux. Elle susurre d'une voix mielleuse.

« Mais c'est peut-être ce que tu veux. Qu'on se fasse mal. C'est pour ça que tu es venu, dis moi, Sylar ? »

Sa main se lève pour se poser sur son torse et l'homme devant elle peut sentir un léger jais électrique parcourir son corps. C'est franchement jouissif. Elle laisse échapper un rire en retirant sa main. Cuillère dans la bouche, elle l'allume clairement du regard. Retirant la cuillère de sa bouche en laissant ses lèvres glisser dessus, ce n'est pourtant pas un sentiment séducteur qui s'imprègne de tout son être. De l'excitation oui, mais alimenté par cette envie de meurtre. Tuer. Elle a envie de lui faire mal, le voir souffrir et pousser son dernier souffle de vie. La sociopathe qu'elle est vient de retrouver sa proie. Ce sentiment grandissant fait ombre à toute la peur qu'elle peut ressentir.

« Dis moi chéri, je t'ai manqué ? »

Elle a déjà sortie la carte de l'humanité. Ca n'a pas marché. En voulant leur donner cette chance, elle a commit des erreurs. Sylar n'a voulu que préserver les monstres qu'ils représentent. Oui, c'est lui qui a voulu ça. Il a voulu jouer. Alors elle joue.
Revenir en haut Aller en bas
Membre Rock and Roll
avatar
Messages : 6
Inscription : 25/11/2017
Schizophrénie : nope
Crédits : myself
Célébrité : Zachary Quinto
Voir le profil de l'utilisateur

MessageIt's been so long [Elle Bishop] écrit Dim 18 Fév - 16:05
→ Titre du RP ←

   
Feat. Sylar & Elle

Ca y est. Elle là vu. Tenter de se cacher aurait été vain de toute façon, maintenant qu'il avait mis un pied dans ce restaurant, il était certain que Sylar finirait par se faire repérer. Il l'a fait. Comme il l'a voulu. Le tueur aurait pu passer son chemin, il aurait pu disparaître et se trouver un nouveau restaurant pour apaiser sa faim, -une faim de nourriture cette fois ci et pas seulement de pouvoir- mais non. Il était entré. Et même si l'espace d'un instant, s'installer à la table la plus en retrait du diner lui avait donné l'illusion d'être invisible une seconde, cette sensation de n'être qu'une ombre parmi les autres avait rapidement disparu lorsque le regard des deux mutants c'étaient croisés.

A présent la voilà qui s'avance dans sa direction. Elle a l'air calme au premier coup d'œil, mais Sylar peut entendre avec une facilité déconcertante, les battements effrénés de son cœur. Elle est terrorisée. Doit-il s'en sentir heureux? Doit-il être satisfait de se savoir toujours aussi crain? Sans doute, mais Elle... il n'est pas certain de vouloir lui faire peur. Il fut un temps où il aurait abandonné le meurtre, la quête de pouvoir, toutes ses choses qui font de Sylar ce qu'il est pour elle. Mais son instinct avait été plus fort. Malheureusement. Oui, il aimait Elle, et aujourd'hui la question qu'il se pose en la voyant s'approcher est : Est-ce qu'il l'aime toujours suffisamment pour ne pas la tuer à la seconde même ou elle ouvrira la bouche pour lui parler?

La question se répète en écho alors que de la voix de la blondine s'échappe le prénom de naissance du meurtrier qui serre les poings sur le menu du restaurant. Pas Gabriel non. Il ne faut pas l'appeler ainsi. Plus jamais! Il en a scalpé pour moins que ça alors qu'est ce qui le retient de s'en prendre à elle à nouveau? Le monde autour? Naaan... depuis quand passer inaperçu est sa priorité? Au contraire, tout le monde pourrait juger sa force, tout le monde pourrait voir à quel point il est grand, à quel point il est puissant ! Et pourtant rien ne se passe. Sylar reste silencieux et se contente de lever les yeux de la carte pour les plonger dans ceux d'Elle, toujours aussi bleus. Toujours aussi beaux.

Il ne peut s'empêcher d'étirer un sourire mesquin et échapper un petit gloussement lorsque la charmante blondine lui intime fermement de quitter le restaurant, non, il ne va pas se laisser faire aussi facilement.

- C'est marrant parce que tu vois... j'avais plutôt l'intention de rester ici moi.

Et il sait bien qu'Elle ne tentera rien contre lui. Pas ici. Si lui se fiche des dommage collatéraux, il se doute que ce n'est pas le cas de la demoiselle. Et puis...

- Tu ne peux rien contre moi, murmure-t-il d'une voix calme et sereine, je sais que tu ne contrôle plus ton pouvoir.

Elle commence à jouer avec lui, avec ses nerfs, avec son amour, elle sait qu'il l'a aimé, elle sait qu'elle l'a aimé, mais aujourd'hui tout est bien différent. Sylar se délecte de la vision de cette cuillère s'échappant doucement des lèvres de la charmante serveuse et lui lance le genre de sourire naïf et mignon qui ferait craquer n'importe quelle inconnue dans la rue. Lui faire du mal, il pourrait le faire si facilement, elle n' aucune idée de ce qu'elle raconter. Mais heureusement pour elle, il n'est pas venu pour ça. Son rictus moqueur ne s'efface pas de ses lèvres, de loin, on pourrait croire a deux amis en train de discuter, et pourtant l'ambiance entre les deux mutant... est électrique, c'est le cas de le dire.

- Oh non, je ne suis pas venu pour ça. A vrai dire, j'espérais simplement que tu pourrais me servir l'un de ses menus œuf bacon... je meurs de faim.

Il la toise de ses grands yeux noir et reprend d'une voix pleine de douceur.

- Après tout ce temps, tu peux bien faire ça pour moi non?

Revenir en haut Aller en bas

→ Contenu sponsorisé ←

MessageIt's been so long [Elle Bishop] écrit
Revenir en haut Aller en bas
 
It's been so long [Elle Bishop]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires
-
» La vie, un long fleuve tranquille ?
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» L'armée d'Haïti est-elle soluble dans la démocratie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grand Capharnaüm :: → HIDDEN SPRINGS ← :: Moundview Court :: Pop's Restaurant-
Sauter vers: