Partagez | 
Membre Rock and Roll
avatar
Will Byers
Messages : 40
Inscription : 18/11/2017
Schizophrénie : Elle / Peter M. / Raziel / Bae
Crédits : //
Célébrité : Noah Schnapp
Voir le profil de l'utilisateur

MessageMais tu es ..... Je sais qui tu es !!! [PV Sherlock] écrit Dim 3 Déc - 22:02
Après une journée au collège avec Mike et Bae, Will n'est pas rentré tout de suite à l'internat. Prévenant Mike qu'il rentrerait plus tard, le gamin comptait bien rendre visite à son ami ... Superman. Cette constatation le fait toujours glousser. Will, tu es ami avec Clark Kent alias Superman ! Un modèle vivant. Un idole. Le symbole de la paix. Un grand héros. Un héros qui a posé les yeux sur lui ! ... Bon d'accord, il lui a un peu forcé la main en trouvant Clark et en le pointant du doigt, lui informant qu'il est Superman. Rien de nouveau pour le héros, si ce n'est qu'un petit bonhomme comme lui n'est pas censé connaître son identité. La nouvelle fait toujours son effet.

Néanmoins, il a pu confier à Clark, des choses qu'il n'arrive pas à exprimer, pas même à Mike. Marqué par tout ce qui lui est arrivé dans la vie malgré son jeune âge, Will est encore plus traumatisé qu'il ne voudrait l'admettre. Pourtant, il pensait avoir régler son problème il y a quelques semaines. Mais c'est avec horreur qu'il a constaté que depuis qu'il est dans cette ville, il a de nouveau des flash avec le monde à l'envers. Pire que ça, à nouveau, il zigzag entre les deux mondes. De quoi être terrifié.

L'enfant était en route vers le Daily Planet lorsque soudainement, la rue ensoleillée et vivante devient sombre, sans un chat, une pluie de cendres venant alourdir l'atmosphère déjà lugubre. Aussitôt, un froid glacial s'installe dans la ville. Un frisson parcourt tout son corps. Le souffle court, les yeux exorbité de terreur, Will regarde autour de lui. Les arbres aux feuillages fleurissant sont tout abîmés, les branches à moitié arrachées, plus aucune feuille nulle part. Un hurlant strident et surhumain retentit brusquement, à la fois proche et lointain, figeant Will, lui glaçant le sang. Les secondes défilent ... lorsque brusquement, il reprend conscience de ce qu'il se passe.

Will prend ses jambes à son cou. Criant, il court de plus en plus vite dans les rues désertes et sombres. Il va le retrouver ... Il va le retrouver .... Ses jambes tremblent, Will chute sur le sol. Son menton percute le trottoir. Il sent le sang dégouliner de sa plaie béante mais n'y tient pas compte. Le crie inhumain retentit de nouveau. Une fois encore, un frisson parcours son corps. Pas ça, pas ça, pas ça.

Incapable de retrouver l'usage total de son corps, à quatre pattes, il entre dans un bâtiment désert. S'enfermant dans ce qui semble être une chambre, Will trottine au fond de la pièce. Se cachant derrière les rideaux de la fenêtre, il s'asseoit et ferme les yeux. Ses mains se posent sur ta tête, alors qu'il se berce doucement.

"Je n'ai pas peur .... Je n'ai pas peur .... Je n'ai pas peur .... Je n'ai peur .... Je n'ai pas peur ...."


WIll ne prend pas conscience que la lumière est revenue. QU'il est dans un hôpital dont la chambre est occupée. Le monde est redevenu à la normal mais l'enfant est trop crispé et terrifié pour le voir. La chaleur remplit de nouveau les alentours. Will continue de se bercer en murmurant toujours les mêmes mots, essayant de se convaincre qu'il n'est pas habité par la peur.
Revenir en haut Aller en bas
Membre Rock and Roll
avatar
Messages : 17
Inscription : 27/10/2017
Schizophrénie : Rumplestiltskin
Crédits : Captain Halsey
Célébrité : Robert Downey Jr
Voir le profil de l'utilisateur

MessageMais tu es ..... Je sais qui tu es !!! [PV Sherlock] écrit Lun 4 Déc - 20:08

Le bip bip incessant des machines me donnait la migraine. Les yeux fermés, j’essayais de me concentrer sur autre chose. Mais quoi ? Tout ce qui se passait à présent échappait à tout sens logique et rationnel. Comment avions-nous pu, Watson et moi, nous retrouver dans une situation aussi surréaliste ? Qui plus est, cela ne pouvait être ni un rêve, ni un cauchemar. Auquel cas, je m’en serais rendu compte à présent. J’avais essayé toutes les méthodes à ma disposition pour ouvrir les yeux, et me retrouver dans ce cher Londres que nous connaissions. Mais en vain.

Condamné à l’incompréhension, je restais donc allongé dans mon lit, encore faible. Watson lui-même ne me reconnaissait pas. Il semblait s’être adapté à ce monde de manière remarquable et avait évolué sans m’attendre. Sans se rappeler. Pourtant c’était lui sans aucune erreur possible. Il ne se souvenait peut-être ni de moi, ni de notre époque d’origine, mais, moi, je me souvenais de lui. De ses mimiques. De sa voix. De ses gestes. De sa manière de penser et de réfléchir. Il n’était pas mon médecin à proprement parlé, mais nous avions déjà eu une brève discussion où il avait calmement réfuté mes théories. J’avais abandonné la voie de la raison pour me terrer dans le silence… Du moins pour le moment. Je supposais que la meilleure marche à suivre, pour le moment, était de ne rien faire.
Mais, surtout, il ne fallait pas que je baisse les bras. Je n’étais pas fou, ni insensé. Ce qui arrivait actuellement avait forcément une explication. Que je comptais bien trouver un jour…

Alors que je réfléchissais à tout ceci sans relâche, allongé dans mon lit, essayant de ne pas me laisser distraire par le bip bip de ces étranges machines disposées tout autour de moi, j’entendis la porte de ma chambre s’ouvrir brusquement et claquer contre le mur. Je me redressai légèrement et vis un jeune homme se faufiler dans la pénombre et se cacher derrière les rideaux masquant la fenêtre. Curieux, me dis-je. J’allumai la petite lumière posée sur la table de chevet afin d’éclairer la chambre, les yeux rivés sur la cachette du garçon. Une litanie sortait de ses lèvres, aussi incessante que le bruit de mes machines. Je n’ai pas peur.
Je tournai la tête en direction de la porte par laquelle il était arrivé. Qu’était-il en train de fuir de la sorte ? Etait-il patient ici, également, ou simple visiteur en difficulté ? J’essayai laborieusement de me lever. Mes côtes me faisaient encore souffrir, et mes jambes étaient faibles à cause de leur immobilité casi constante.

« Debout, petit. Quelle que soit la personne qui te poursuivait, elle n’est pas entrée ici. Si tu pouvais m’éviter de me baisser, ce serait très aimable de ta part… Veux-tu que j’appelle une infirmière ? Ou quelqu’un de compétent pour te ramener vers un parent, ou un proche ? »


Je tirai légèrement le rideau pour voir le visage de mon interlocuteur. Il s’agissait d’un jeune garçon, de onze ou douze ans. Il avait l’air apeuré, sa mâchoire était encore crispée, ses sourcils légèrement froncés, son regard un peu perdu. Pourtant, il semblait se reprendre petit à petit. Au vu de ses vêtements, il n’était pas patient, auquel cas, il aurait porté une chemisette blanche et bleue comme tous les alités.
Je lui tendis une main secourable pour qu’il puisse se remettre sur pied. Je n’avais pas d’eau à lui proposer, la stupide infirmière qui m’avait été attribué avait remporté le plateau et le verre avec elle.

« Tu m’excuseras si je me recouche, mon corps semble encore récalcitrant à fournir d’avantage d’efforts. » je joignis le geste à la porte, essoufflé après si peu d’efforts physiques.
Revenir en haut Aller en bas
Membre Rock and Roll
avatar
Will Byers
Messages : 40
Inscription : 18/11/2017
Schizophrénie : Elle / Peter M. / Raziel / Bae
Crédits : //
Célébrité : Noah Schnapp
Voir le profil de l'utilisateur

MessageMais tu es ..... Je sais qui tu es !!! [PV Sherlock] écrit Mer 13 Déc - 22:35
Une voix intervient dans ses pensées pour se rassurer. Une voix hors contexte, dénontant du cadre morbide dans lequel il est plongé. C'est bien la première fois qu'il n'entend pas de crie surhumain dans le monde à l'envers.

Tremblant encore, Will ouvre doucement les yeux, retenant sa respiration. Il prend enfin conscience que le froid a disparu pour laisser place à la lélère chaleur qui remplit la pièce, qui n'a rien de sombre et cendré. Légèrement éclairée. Will prend conscience qu'il n'est plus dans le lieu de ses cauchemars devenus réels mais caché derrière un rideau. Ce dernier est tiré, le gamin sursaute et se tasse contre le mur. Ce n'est pas le Demongorgon mais un homme, mal rasé, au teint maladif. Depuis quand est-il ici ? De toute évidence blessé, s'il en juge à la difficulté avec lequel il tient debout. Will l'entend sans vraiment l'écouter alors que l'homme retourne se coucher.

Après un moment, il accepte enfin de se redresser, lentement, avec précaution. Will s'approche du lit, l'observant un instant. De la tête aux pieds. Finalement, le garçon s'assoit à même le sol, plus calme, rassuré et réconforté. Il est de retour à la vie normale. Plus rien ne peut lui arriver. Sans doute. Jusqu'à la prochaine crise.

"Oui c'est vrai ... Vous avez l'air d'un pantin désarticulé ..."

Ben quoi ? Lui, on le traite bien de zombi. Ce n'est pas un mal de dire ce qu'il pese. Oh non, Will n'est pas un gamin insolant ou aigrit. Disons plutôt qu'il a beaucoup d'imagination. Par ailleurs, un petit sourire gentil accompagne sa phrase.
Remontant un peu en s'accrochant à la couverture, le gamin se penche devant l'homme qui l'a ramené à la réalité. Du bout du doigt, il lui tapote la barbe et donc le menton.

"Vous êtes là depuis longtemps ? Vous savez, si vous ne vous rasez pas, vous allez ressembler au maître de jeu ennuyant qui annonce les énigmes compliqués." Un peu plus à l'aise, sans pouvoir l'expliquer, Will s'assit directement sur le lit, tout au bout, en tailleur.

"Mais il faut être intelligent pour résoudre des énigmes. Vous savez faire ? J'ai un jeu de carte de réfléxions, mais bon, vous êtes un peu vieux. Au fait, moi c'est Will."

Revenir en haut Aller en bas

→ Contenu sponsorisé ←

MessageMais tu es ..... Je sais qui tu es !!! [PV Sherlock] écrit
Revenir en haut Aller en bas
 
Mais tu es ..... Je sais qui tu es !!! [PV Sherlock]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires
-
» "Je suis tout en nage mais nager je ne sais paaaas !" ♪
» (azick) mais mon pote, tu sais, je l'aime cette fille là.
» « Tu sais jouer ? Non mais je parle de l'instrument, hein. » CALE
» " S'il n'y avait personne sur terre, je resterais. Mais puisque ce n'est pas le cas, je m'en vais. ♦ PRIVATE ~ LILIETH"
» POCA ☮ tu sais, ma vie fut belle. un peu courte, mais magnifique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grand Capharnaüm :: → HIDDEN SPRINGS ← :: Pacific Lane :: Memorial Hospital-
Sauter vers: